KDOG Cancer Detect Group
Search
Actualité - Innovation

KDOG ANNONCE PLUS DE 90% DE RÉUSSITE DANS LA DÉTECTION DU CANCER DU SEIN À L’ISSUE DE 6 MOIS DE TEST

KDOG
21/02/2017
Partager
Le 21 février 2017, Isabelle Fromantin et Séverine Alran, respectivement infirmière docteure en sciences et chirurgienne-oncologue à l’Institut Curie, ont présenté devant l’Académie nationale de médecine les premiers résultats scientifiques attestant de la validité du projet KDOG. Les deux chiens détecteurs en formation, Thor et Nykios, ont atteint plus de 90% de réussite aux tests de détection des échantillons.
Didier Valentin cynophile

Des résultats scientifiques attestent de la fiabilité du concept KDOG

Après seulement six mois de formation de ses deux jeunes recrues, KDOG a délivré les résultats de ses premiers tests, qui prouvent d'ores et déjà l’efficacité de la méthode.

La phase de reconnaissance des échantillons comporte un premier « passage » des chiens devant les échantillons disposés, une pause, puis un second passage. Lors du premier passage, sur 31 échantillons de sueur de patients analysés, 28 sont détectés positivement, soit un taux de réussite de 90,3%. On observe une évolution lors du deuxième passage des chiens, avec cette fois un taux de réussite de 100%.

Les chiens ont systématiquement su distinguer les échantillons sains de ceux porteurs de marqueurs tumoraux, permettant ainsi de répondre positivement à ces questions : « Le cancer a-t-il une odeur ? », « Les composés volatiles organiques passent-ils la barrière cutanée ? »

Cette première étape de validation du projet est essentielle : elle permet de consolider les objectifs du projet et de lancer avec assurance l’étude clinique qui débutera en 2018 sur les principes observés durant cette phase de preuve.